• PDF

Présentation de la commune

Monographie de la commune

 Le bourg de Montjean est situé à seize kilomètres de Laval, dans une vallée arrosée par l’Oudon qui n’est alors qu’un ruisseau. La route de Laval à Ancenis traverse le bourg. Mais c’est en venant par la route de Courbeveille qu’on a une belle vue de Montjean.


En descendant la dernière côte de cette route ,près du cimetière, le voyageur voit les premières maisons du bourg, le petit pont jeté sur l’Oudon, l’église et son clocher couvert d’ardoise, et dans le
lointain, sur des hauteurs qui s’étagent en gratin, le clocher du Pertre qui se dresse au-dessus de celui de Montjean.

 

Origine

 

Le nom de Montjean vient des mots latins MON JOANNIS, le Mont de jean. Une  localité du même nom se trouve en Anjou sur les bords de la Loire, près de Saint-Florent-Le-Viel, mais on prononce Mont-jean; à Montjean, il n’y a aucune colline qui porte ce nom. Ce nom de Mons Joannis est cité sur la liste des croisés de Mayenne qui , dit-on, prirent la croix en 1158 et partirent sous la conduite de Geoffroy, fils de Juhel de Mayenne Rosandus de Monte Joannis et Guido Frater jusi Roland de Montjean et Gui frère.

 

Situation et superficie

 La commune de Montjean qui sépare les cantons de Loiron et Cossé-le Vivien doit être rangée parmi les communes du canton de Loiron située au-dessous de la ligne du chemin de fer de Paris à Brest est assez mal délimitée au sud et à l’Ouest par les communes de Cossé-le-Vivien et Beaulieu-sur-Oudon, au nord par celles de Ruillé-le- Gravelais et d’Ahuillé, à l’est par Ahuillé et Courbeveille. La superficie du territoire compris dans ses limites est de 20 kilomètres carrés. La superficie du Département de la Mayenne est de 517 063 hectares, celle de l’arrondissement de Laval de 181 063 hectares, celle du Canton de Loiron de 25 213 hectares (Géographie de Joanne). Si l’on veut connaître la situation astronomique de Montjean, on voit d’après l’inspection de la carte d’Etat major que la commune de Montjean est un peu au-dessus du 48° de latitude nord. Elle s’étend entre le 3° 15’ et le 3° 20’ de longitude ouest, méridien de Paris.

 

 Relief du sol et cours d’eau

 Le relief du sol est insignifiant. Bien que le territoire de cette commune ne forme pas une plaine unique, le sol est généralement plat .C’est un terrain  d’alluvion dépendant de terrain granitique ; c’est en un mot une vallée arrosée par l’Oudon et les ruisseaux qui en dépendent. L’altitude moyenne est de 90 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le point culminant est peut-être la côte de la Maison neuve, sur la route de Laval, qui est de 110 m au-dessus du niveau de la mer. On peut comparer ces hauteurs avec l’altitude des collines du Pertre qui est de 173 m (carte d’Etat-major).

 

  L’Oudon, qui prend naissance près de la Gravelle, et qui se jette dans la Mayenne au Lion d’Angers après 90 kilomètres de cours traverse le bourg de Monjean ainsi que  le territoire de cette commune. Près du château de la Lanfrière en amont du bourg, il reçoit un petit ruisseau qui vient de Saint-Cyr-Le-Gravelais en aval mais sur le territoire de la commune de Beaulieu, il est grossi par un autre ruisseau qui lui apporte les eaux de l’étang de Monjean.

  L’Oudon, comme on l’a dit quelquefois à tort, ne traverse pas l’étang de Montjean, mais celui de la Villaudry ou de la Guéhardière qui appartient à la commune de Beaulieu.

  L’étang de Montjean, situé près de la route de Cossé à Loiron est une belle nappe d’eau qui mesure 25 hectares et qui est dominée par les ruines d’un vieux château fort. Cet étang est formé lui-même par un petit ruisseau qui a son origine près de Loiron, et traverse quelques parties du territoire d’Ahuillé.